samedi 3 juin 2017

Les expressions de la maternité sont à la base des valeurs sociales

« Ainsi, dans une vie sahaj, on devrait mettre l'accent sur une vie maritale pleine d’équilibre et digne, se focaliser sur une vie conjugale profonde, c’est très important. Et puis, vous serez surpris d’apprécier tant de choses parce que tout le gaspillage sera fini et aura disparu. Par exemple, une dame, qui venait à Sahaja Yoga, s’est soudain mise à acheter de très bonnes cassettes audio, un très bon magnétophone et autres. Et Je lui ai dit: "Comment t’es-tu débrouillée?" Elle m’a dit: "Mère, maintenant je ne fais rien, même pour une de ces choses. Je n'ai besoin d’aucun maquillage ni autre. Je ne perd pas mon temps dans de stupides régimes, mais j’en fais maintenant bon usage." Et ces personnes ne peuvent jamais avoir de problèmes d'argent, parce que c'est le Lakshmi tattva.

Bien sûr, les femmes ne devraient pas s'habiller comme des mendiantes, bien sûr que non. Elles ne le devraient pas. Elles devraient être comme des Lakshmis. Elles ne devraient pas du tout se comporter comme des mendiantes. Elles ne devraient pas être des parasites (de la société), elles devraient être des mères dignes. Et la maternité est l'archétype de la croissance d'une femme. Non pas sa robe de mariée, une robe de mariée qui serait permanente. Ce n'est même pas la robe d’une jeune mariée, c'est quelque chose de sale et de laid.
Voilà ce qu’est Sahaja Yoga, et nous devrions accueillir la maternité. Nous devons même materner nos maris. Il faut le faire.
C’est ainsi que nous ferons revivre les valeurs sociales en Amérique. Et même s'il y n’a que cent personnes comme vous, si vous le faites, nous le ferons pour le reste d’entre eux, cela peut être canalisé.
Mais vous devez comprendre que ce que Je dis est un sujet sérieux. Et vous ne savez pas à quel point c’est un mal sur lequel vous devez travailler. C'est une maladie. Vous rendez vos hommes faibles avec cela, vous aussi, vous êtes faibles, vous rendez vos enfants faibles et Dieu seul sait ce qui vous fait croire que dominer d’une façon grossière peut vous aider.
Il n'y a pas de raison de rivaliser avec les hommes. Ils sont différents et nous sommes différentes. Alors, pourquoi faire une compétition? Une fois que nous acceptons notre situation, en tant que femme et en tant qu’homme, nous devenons de belles parties de l'ensemble. C'est cela le Virata. C'est ce qu'il faut faire. Radha elle-même était "Ra-dha". "Ra" c’est l'énergie "dha" est ce qui soutient l'énergie. Sans elle, Krishna ne pouvait pas tuer Kansa. Savez-vous qu’il a dû lui demander: "Entre maintenant dans mon être. Sinon, je ne peux pas le tuer."
S'il avait pu exister sans ses pouvoirs à elle, il n'aurait pas eu Radha là-bas. Non seulement cela, il a dû ensuite avoir ses seize mille puissances en tant qu’épouses et le pouvoir des cinq éléments, en tant que reines. Bien que Shri Krishna soit une formidable incarnation, c’est certain, mais sans Shakti, il ne pouvait rien faire. Il faut comprendre que la valeur de l’œuvre de Shri Krishna vient de la Shakti. Et même quand on doit prier son nom, on ne dit pas Krishna Radha, on dit Radha Krishna, Sita Rama. Leur nom est dit en premier. Parce que sans elles, ils n'existent pas.
Mais c'est "adhyarutha". C'est souterrain, le mot sanskrit c’est "adhyarutha". C'est un beau mot, vous voyez, mais en anglais, Je ne sais pas ce que vous direz. Souterrain. Y a-t-il un meilleur mot pour ça, quelque chose de poétique?
Sahaja Yogi: Courant sous-jacent.
Shri Mataji: Sous-jacent, c'est le courant sous-jacent. Elles sont sous-jacentes et très puissantes. Et voilà qui est simple à comprendre si vous voulez vraiment sauver ce pays.
Et pour les enfants, je crois qu’ils devraient recevoir de la mère un sentiment de sécurité totale, pas de gâteries, mais de la sécurité, e la correction. Ma mère avait l'habitude de dire que la mère est l'ennemi de l'enfant parce qu'elle c’est elle qui le corrige. Parce que si le père corrige, alors les enfants, en quelque sorte, n'aimeront pas leur père. Mais si la mère les corrige, cala ira. Vous avez vu que même Shri Krishna a été corrigé par sa mère.
Shri Mataji Nirmala Devi, discours à Englewood, New Jersey, 01/06/1985

Chacun a sa place et son rôle à jouer dans le Virata. La domination des hommes par la séduction ou par l'agressivité ne sont pas des solutions pour une femme. Elles sont les énergies et la puissance qui permet aux hommes d'avancer. Il faut une place équilibrée pour chacun dans la vie maritale.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire