vendredi 2 juin 2017

Les hommes dominent les femmes de façon subtile aussi

« Toutes les idées absurdes se voient plus aujourd'hui et sont audibles. Je pense qu'il a fallu environ vingt ans pour faire cela. Ainsi, tout cet amour, toute cette affection, toute cette compassion, toute cette paix, toute cette sagesse ont disparu. Où sont les femmes qui en sont les porte-flambeaux? Les enfants ont un sentiment d’insécurité. Les maris ont un sentiment d’insécurité. En conséquence, les épouses ont également un sentiment d’insécurité.
Et il y a une sorte de domination maintenant, sous une forme très subtile, sur les femmes qui ne sont pas conscientes qu’elles sont obligées faire le jeu des hommes: tout ce que les hommes disent, tout ce qu'ils aiment, elles doivent s'habiller comme ça. Parce qu’elle ne sont pas attirantes. C'est de la prostitution. Pourquoi devrions-nous essayer de plaire à tant d'hommes? C'est de l'esclavage.
Les femmes, lorsqu'elles perdent leur sens de la chasteté, deviennent des esclaves. C'est un esclavage permanent qui se passe. Il y a une telle pression sur l'esprit des femmes! Au lieu de s'occuper de leur santé, elles s'occupent de quelque chose d'absurde qui est de plaire à tous les hommes. Pourquoi? Dans quel but?
Vous devez comprendre ce que Je dis selon la juste perspective. Vous n'êtes pas indépendantes, vous n'êtes pas libres.….

Alors maintenant, vous vous rendez compte de ce que les femmes perdent, et comment les hommes les ont dominées de manière très subtile. Ne vous occupez pas de toutes ces choses. Les hommes ne peuvent pas faire d’enfants, n’est-ce pas? Ils ne peuvent pas exister sans les femmes. Alors ne faites pas leur jeu comme ça.
"Les hommes ne veulent pas", disent-elles, "respecter une femme sereine." Ce n'est pas vrai. Ils respectent seulement les femmes sereines, et pas du tout les femmes légères. J'ai vu cela tout au long de ma vie.
Donc, c'est la responsabilité des femmes, comme Je vous l'ai dit la dernière fois, et encore une fois, Je le répète, plus Je viens en Amérique et plus Je pense que c'est là le problème. C'est la mère qui apprend aux enfants à comment se comporter. C'est la mère qui donne de la compassion et un sentiment de sécurité aux enfants. C'est la mère qui donne de la stabilité au mari. C'est la mère qui répond aux besoins de tout ce qui est la vie sociale. Et ce qui ne va pas avec l'Amérique, ce n'est rien d’autre que le fait que la vie sociale soit nulle. Vous êtes en train d’être détruits, complètement détruits.
Donc, ce n’est qu’en tant que mère que vous pouvez contrôler le monde entier. Vous voyez- Je suis une mère et Je suis une femme, Je ne domine pas les gens, n'est-ce pas?
Je peux réussir les choses sans dominer parce que les gens ne s’intéressent pas à la domination, ce qu'ils recherchent, c'est l'amour. Ils courent après l'amour. 

Ce sont toutes des phases temporaires qui disparaîtront, mais cela laissera une très, très mauvaise trace sur l'histoire des êtres humains en Amérique. Peut-être que, si les gens n’adoptent pas le style de vie sahaj, peut-être que vous verrez que tout ce pays sera complètement fini en un rien de temps. C'est un danger très grave.
Toutes sortes de maladies bizarres apparaissent. Nous ne serons pas détruits par les Russes, non. Aucune bombe atomique ne va nous détruire. Nous allons nous détruire parce que nos pouvoirs sont devenus médiocres. Ils ont perdu leur confiance en eux. Donc, c’est aux hommes aussi de prendre conscience qu’il leur faut respecter les femmes. Pas pour quelque chose de très, très médiocre et frivole, mais pour ce qu’elle sont, des shaktis. Tant que les hommes n’auront pas compris cela, vous ne pourrez pas sauver votre société.
Les Sahaja Yogis, ça va, mais pour les Sahaja Yogis, il est très important de développer un juste équilibre de la vie familiale, un juste équilibre, c'est essentiel. C'est la chose véritablement sage que nous pouvons faire pour nous sauver nous-mêmes, et par notre exemple, nous pourrons en sauver d’autres.
Je suis heureuse maintenant qu’il y ait des Indiens parmi vous. J'espère qu'ils ne sont pas occidentalisés. Shri Mataji rit. Et qu’ils conservent certaines bonnes choses. Il n'y a rien à apprendre de l'Inde en ce qui concerne l'économie et la politique, ils ne connaissent pas cela, mais indubitablement, la société, l’aspect social est très important et s'il n'y a pas de société, il ne peut y avoir de nation, ce sera l’anarchie. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours à Englewood, New Jersey, 01/06/1985

Peinture: Déjeuner sur l'herbe de Manet
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire