jeudi 8 juin 2017

Vivez de manière incouciante

Sahaja Yogini: Est-ce que la chaleur indique toujours un problème de cancer?
Shri Mataji: De cancer? Non non non non. Non non non, non non. La chaleur indique un problème de foie, principalement de foie, d’accord? Et de cancer aussi, c’est quand les cellules font de l’ego, vous voyez, chez une personne qui a trop d’ego. La personne pense trop, travaille très dur, c’est à dire que son foie est suractif. Vous voyez?
Car un seul centre doit s’occuper du foie, du pancréas, de la rate, des reins et de l'utérus. Imaginez. Et ce même centre doit s’occuper des cellules du cerveau, ce même centre, le chakra du Swadisthan. Quand il doit s’occuper de ces deux choses, naturellement, si on commence à trop penser, alors que se passe-t-il? Le reste est négligé. Ainsi vous développez des problèmes de foie, vous développez des problèmes de reins, vous développez du diabète, vous développez des troubles de l’utérus. Vous voyez? Toutes ces choses peuvent arriver.
A part cela, cela va plus loin; à ce moment-là, si vous en faites trop, alors votre côté gauche se met à geler.
Coupe dans la bande audio.
Toute société portée sur l’ego vous donnera plus de crises cardiaques. Mais quand l'ego se développe trop dans une société, les gens commencent à le voir, alors ils en ont peur, puis ils doivent boire, juste pour fuir cet ego, ils ne peuvent pas supporter de se voir eux-mêmes si égoïstes. Alors ils boivent, ils prennent à la drogue, ou autres choses pour fuir parce qu'ils ne peuvent tout simplement pas supporter l'ego des gens. Ils découvrent qu'il y a de stupides idiots, vous voyez, tout autour. Ils ne veulent donc pas être comme eux; alors ils font l’inverse. Quand ils vont sur le côté opposé, ils vont sur le côté gauche.
Or, en se retrouvant sur le côté gauche, les deux étant vraiment combattus, il y a un vacillant qui se produit dans le cerveau; c’est à cause de cela que l’on développe tous ces problèmes. Mais si vous n'êtes que porté sur le côté gauche, il se peut que vous ne lisiez que Lord Byron et vous pouvez atterrir dans un asile de fous! C’est possible. J'ai vu quelqu’un comme ça, qui ne lisait que du Lord Byron car il ne fait que vous rendre malheureux. Lui-même, était un homme très bizarre, mais il veut que tout le monde soit misérable, vous voyez, et il chante toujours des chansons tellement pleurnichardes. Je veux dire un tel homme, Je ne sais pas comment il a développé ce genre de mélodrame, mais J'ai rencontré des gens qui sont venus me voir et qui n’avaient fait que pleurer en lisant ce Lord Byron. Lui-même appréciait beaucoup la vie.

Il faut donc adopter une attitude très, très judicieuse et saine envers la vie. Savoir que vous êtes la vie éternelle, que vous êtes l'être éternel et que vous êtes venus sur cette terre pour profiter de toutes les bénédictions que Dieu a créées et non pour sangloter, pleurer ni vous sentir coupables. Ce n'est pas votre fonction. La première chose, c’est la sagesse. Et vous n’allez pas non plus vous rendre malheureux à cause de petites choses sans importance de la vie.
Comme l'autre jour, J'ai vu une histoire très intéressante au sujet d'une épouse et de son mari qui se disputaient et finissaient par divorcer. Et le pauvre mari n'avait pas de maison, vous voyez. Alors il est allé chez son frère dont l'épouse est très tatillonne sur tout. Elle avait trois animaux domestiques. Donc, il ne pouvait poser ses affaires nulle part car elle dirait: "Non non, non, non, non! Il y a un autre animal ici!" Encore une fois, le pauvre être reprenait ses affaires. Ensuite: "Non, non, non, non, non! Pas ici! Il y a un autre animal de compagnie". Puis, encore une fois comme cela, vous voyez. Elle s’inquiétait tout le temps de petites choses de la vie sans importance. En plus, cela peut créer un problème d'ego.
Vivez de manière très insouciante. Rien n'est si important. Mais cela ne signifie pas la paresse. Je dois vous dire que cela ne signifie pas la "PA-RE-SSE". Épelez ce mot en lettres majuscules, vous tous. En aucun cas, cela ne signifie pas cela. Cela signifie faire un travail acharné mais dans la joie. Et de ne pas s’impliquer dans des choses qui n'ont aucune importance, des choses vaines.
Voyez, la joie est là pour vous. Pourquoi vous inquiétez-vous de ces choses? Elles ne sont pas pour vous.
N'est-ce pas? »
Shri Mataji Nirmala Devi, système sympathique et parasympathique, Dollis Hill, Angleterre, 24/04/1980

Le chakra du Swadisthan droit et celui du Nabhi droit gèrent l'organe du foie (entre autres). Le travail du Swadisthan est très important car il consiste aussi à produire des cellules graisseuses qui iront nourrir le cerveau. Il faut donc bien s’occuper de ce centre en prenant régulièrement des bains de pieds.
Sculpture : Escape into reality (what does a painting thinks?) de Michal Trpak, République Tchèque
La page de l'artiste Michal Trpak

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire