mardi 1 août 2017

Le principal, avoir l'illumination

« Asseyez-vous très confortablement, c'est très important. Il ne devrait y avoir aucune tension sur une partie du corps. Par exemple, lorsque vous êtes assis, parfois, vos pieds peuvent se sentir un petit peu engourdis, vous pouvez changer de posture. Il n’est pas nécessaire de continuer à faire des efforts extrêmes ou de ressentir de l’inconfort, c'est la première chose que vous devez vous rappeler. De plus, certaines personnes adoptent des postures stressantes aussi en raidissant trop les mains ou parfois en se tenant trop droites ou en repoussant la tête vers l’arrière. Parfois, elles penchent aussi un peu trop la tête en avant. Asseyez-vous très confortablement avec les deux mains sur vos genoux d'une manière très confortable. Il ne devrait rien avoir à faire d'extrême sur l'extérieur. Nous devons comprendre le principe de ce processus vivant. Ensuite, vous saurez pourquoi Je dis: "Il ne sert à rien de faire quoi que ce soit d’extrême pour atteindre votre objectif".

Le principe est ainsi: cette pièce est toute sale, disons, ou c’est un chaos, ou peut-être elle est dans une totale obscurité, vous ne pouvez rien voir. Donc, vous entrez dans la pièce. Votre objectif est d’atteindre l'illumination. Certains diront: "Nettoyons la chambre dans l'obscurité, aveuglement".
Vous commencez à nettoyer votre corps, vous ne savez pas ce que vous nettoyez! Donc, il ne sert à rien de s’inquiéter du nettoyage quand on est aveugle. Certains pensent: "Si vous nettoyez votre esprit avant la Réalisation, vous serez mieux".
Vous avez (déjà) essayé toutes ces choses, mais ce faisant, vous êtes allés à l'extrême. C'est de l’aveuglement, tout votre travail est fait dans l'obscurité, il n'y a pas d'illumination. Vous devez d'abord obtenir votre illumination. C'est ce que j'ai compris: tant que les êtres humains ne sont pas illuminés, ils ne peuvent pas se nettoyer correctement, ils ne peuvent pas comprendre Sahaja Yoga, ils ne peuvent pas comprendre Dieu, ils ne peuvent pas comprendre, sentir leur Esprit, rien n'est possible tant qu’ils ne sont pas illuminés.
Ensuite, c’est possible lorsque vous obtenez l'illumination. Il se peut que vous constatiez que la lumière ne passe pas correctement, qu’il y a un tremblement de l'ampoule ou de l'ombre ou peut-être que la pièce est si sale que vous ne pouvez pas voir clairement les choses, que vous ne pouvez pas voir votre image dans le miroir, que vos yeux sont faibles. Pour tout cela, il faut une lumière vive.
Mais sans obtenir cette lumière, sans rien savoir sur ce que vous possédez à l’intérieur, comment allez-vous vous nettoyer? Bien sûr, la lumière peut être assombrie, mais pourtant, vous pouvez voir quel est le problème, ce qu'il faut faire, ce qui doit être nettoyé. C'est pourquoi l'illumination est la première chose.
Or, pour cela, même si vous nettoyez toute la pièce, même si vous faites tout cela, vous n'avez pas fait un travail parfait. Au contraire, il se peut que vous cassiez certaines choses, vous risquez d’abîmer certaines choses, de glisser, n’importe quoi peut arriver dans l'obscurité, c'est ce qui arrive aux gens quand ils font un "sadhana" aveuglément. Après votre illumination, vous connaissez votre chemin, vous savez comment vous y prendre et vous comprenez tout.

Ensuite, nous avons un autre mythe, c'est qu’en nettoyons notre mental, nous pouvons atteindre la spiritualité- c’est impossible. Même si cette pièce peut être propre, s’il n’y a pas de lumière, il ne peut y avoir d'illumination. Donc, le principal c’est d’avoir l’illumination.
Je connais des gens qui mènent une vie très saine et bonne. Quand ils obtiennent l'illumination, ils la reçoivent très vite et l'établissent très bien, très facilement et elle demeure. Mais certains de ces gens qui mènent une vie très saine et bonne ont trop exagéré dans ce sens, à tel point qu'ils en ont de l’ego et pensent: "Je ne veux rien, je suis parfait, je ne fais pas de mal, je ne fais pas de problème, je suis une personne très heureuse." Ces gens se retrouvent aussi bloqués parce qu'ils n’ont pas de désir pour les choses supérieures de la vie. Ils ne veulent pas que leur Esprit soit éclairé, et cela devient parfois un point très difficile.

Or, avec Sahaja Yoga, vous devez savoir que vous possédez en vous-même la puissance. C'est là, elle existe là, et il faut qu'elle soit éveillée. Avec quelques personnes, elle prend du temps pour s’éveiller. Avec des milliers, J'ai vu que cela se faisait en un rien de temps.

La seule chose que Je suggèrerais, c'est de garder l'esprit ouvert, de ne pas devenir obstinés par rapport aux choses. Si vous êtes quelqu’un d’obstiné, la Kundalini est même une chose encore plus obstinée. Ne soyez pas obstinés, restez simplement ouverts, ne discutez pas en argumentant ou en réfléchissant au sujet de la Kundalini, cela ne va pas l’éveiller. Au contraire, lorsque la Kundalini est éveillée, vos pensées se calment à tel point que vous avez l’impression de n’avoir aucune pensée venant de votre subconscient ou de votre supraconscient. Essayez donc de rester totalement ouverts et ne vous inquiétez pas, même si vous ne sentez pas vos vibrations.

Le principe, c’est que la lumière est la lumière et que la pièce est une pièce. La lumière n'a rien à voir avec la pièce. La seule chose, c’est que quand la lumière fonctionne, elle éclaire la pièce. La pièce a quelque chose à voir avec la lumière, mais la lumière n'a rien à voir: la lumière existe, que la pièce soit là ou non. De même, nous devons comprendre la relation avec l'atma et avec notre corps, notre Esprit et ce corps, ce mental, notre ego et notre superego.

Beaucoup d'entre vous ont dû faire beaucoup de tapasyas (austérité) et beaucoup de choses qui n'étaient pas vraiment désirées, en pensant que vous en avez tant fait, que vous êtes allés à tant d'endroits, que vous avez tellement fait de "tirtha yatra" (de voyages d’ascèse) que vous êtes allés à tant de pèlerinages, à ces pèlerinages-ci et à tous ces endroits, que vous pensez, selon vous, que cela devrait vous être bénéfique. Mais en fait, en allant là-bas, vous ne saviez pas comment obtenir les bénédictions de ces temples et de ces lieux qui sont saints, en réalité, par nature, mais qui sont entourés de gens extrêmement négatifs. A cause de cela, à cause de ce mélange, parfois, au lieu d'obtenir des bénédictions, vous en avez retiré des maux de tête. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme publique, New Delhi, Inde, 07/02/1981
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire